jeudi 12 février 2009

L'iris de son sexe

Fente ouverte
Libre de ses dentelles
Sous sa jupe la fente ouverte
Liquoreuse
Lâche ses odeurs au vent.

Un long ciel nu sur ma bouche
J’y bois à longs traits de langue
A la blessure toujours fraîche
Les sanglots limpides du bonheur.
(la suite ...)
L'iris
Son sexe, mon iris sous la jupe renversée,
Comme une étrave du long cours,
A remonter  comme à la pointe de jusant
Dans ma bouche aveuglée
Le lait heureux des étoiles.
(Avant et après)
Buisson Ardent
Pétale éclaté de maïs
En pente douce
Sous le nombril,

Triangle de mousse humide
Où la violette
Suinte.

Cadran solaire
A l’heure unique
Marquée de mon aiguille.
(Avant et après)
C'était une petite présentation des poèmes de François d'Alayrac sur Nexus Sexus.
Je n’ai jamais oublié qu’avant de faire l’amour avec une femme, il faut d’abord lui lire Baudelaire en écoutant Mozart.


N4Fa7vzXdjfh6udlVl6gBmTIo1_500
Photo à attribuer à son auteur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire