dimanche 17 mars 2019

Bouffe mon clito, pas le climat

Parler de vagin ou pire de se faire lécher le vagin reste très choquant même (surtout) quand il est utilisé dans un but politique. Et il déclenche des propos très haineux sur twitter.

Répéter en boucle « vagin » « vulve » ou « clitoris » ne fait pas de toi une féministe, juste une meuf malaisante. Encore plus quand tu as 15 ans.

- Il n’y a pas de garantie que sont clito est moins pollué que le climat qu’elle défend.

Déjà à ton âge on te bouffe rien ... Retourne à l’école .... Et lorsque tu sauras où et à quoi sert ton clito , tu auras honte de toi même mon enfant  Non mais Bordel plus aucun parent s’occupe de ses gosses dans ce pays !!!!!!!!?????? 


A croire que le manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation de Pierre Louÿs doit être révisé.



Rappelez-vous :
Ne dites pas : « Mon con. » Dites : « Mon cœur. »
Ne dites pas : « J’ai envie de baiser. » Dites : « Je suis nerveuse. »
Ne dites pas : « Je viens de jouir comme une folle. » Dites : « Je me sens un peu fatiguée. »
Ne dites pas : « Je vais me branler. » Dites : « Je vais revenir. »
Ne dites pas : « Quand j’aurai du poil au cul. » Dites : « Quand je serai grande. »
Ne dites pas : « J’aime mieux la langue que la queue. » Dites : « Je n’aime que les plaisirs délicats. »
Ne dites pas : « Entre mes repas je ne bois que du foutre. » Dites : « J’ai un régime spécial. »
Ne dites pas : « J’ai douze godmichés dans mon tiroir. » Dites : « Je ne m’ennuie jamais toute seule. »

Ne dites pas : "Bouffe mon clito, pas le climat." Dites : "Manger une petite salade de cresson n'entraine pas de déreglement climatique"

Je me permet d'ajouter un petit bandeau sur cette jolie manifestante de la marche du siècle du samedi 16 mars 2019.

mercredi 6 mars 2019

Lors tes lèvres

Lors
Tes lèvres d’amour entrouvriront ma vulve
Et boiront mon désir
Comme on boit un vin fou



Ce désir
Qui courait au long de mon Échine
Et faisait se cambrer mes reins
A ton toucher si doux



Lors
Je ne saurai plus si c’est moi que tu aimes
Ou seulement
Ta joie
De me donner l’amour.

Simonne Michel Azais, Poèmes interdits, Paris, La Goelette, 1953



Illustration Schem - Raoul Serres
professeur de gravure à l’École Estienne à Paris de 1932 à 1942.