samedi 17 novembre 2018

La femme érotique

La miniature me fascine autant pour sa précision que pour l’imaginaire qu’il peut englober. Mon travail comprend à la fois des illustrations, des ex-libris érotiques et des gravures, parfois érotiques, qui s’inscrivent dans un registre différent et totalement onirique. J’aime la proximité de la presse à graver, l’odeur des encres, le tirage des épreuves, les procédés qui consistent à faire vivre le papier. Source
Je crois que ce n’est pas superflu de mentionner le fait que je sois à moitié iranienne, parce que c’est encore plus drôle de réaliser des images érotiques en ayant cette origine. C’est ma façon d’exprimer ma liberté. En art, je pense que tout est permis dans la mesure où c’est exprimé d’une manière vraiment personnelle. Je déteste l’hypocrisie qui entoure souvent l’érotisme. Je vois les choses d’une manière extrêmement simple, je dois dire que je trouve tout cela très naturel. J’en retiens le côté euphorisant aussi bien pour l’art que pour l’amour. Librairie Humus

Oeuvre de Patricia Nik-Dad







Aucun commentaire:

Publier un commentaire